Laissez moi vous conter mes dernières aventures de propriétaire d’un appartement à Marrakech.

Comme vous le savez tous, une résidence doit être gérée par un syndic en charge du bon fonctionnement des parties communes. Aussi, lors de la première assemblée générale des copropriétaires, un bureau, constitué de quelques propriétaires, est mis en place afin de faire le lien entre le syndic et les autres occupants de la résidence.

C’est à cette occasion que j’ai endossé le costume ingrat de “président (titre pompeux d’une fonction bénévole somme toute assez chiante).

Mon rôle est de veiller au bon fonctionnement des parties communes et de vérifier que les charges soient payées et non exagérées.

Ayant pris ce rôle très à coeur (forcément, c’est chez moi) j’ai commencé à vérifier ce qui avait été mis en place par le syndic.(un des plus important de la place et nommé par le promoteur). Et là, panique à bord !

Aucune obligation respectée, 4 propriétaires sur 25 présents à la première assemblée (puisqu’aucune convocation n’est parvenue à son destinataire dont les adresses étaient pourtant bien connues). Des charges aussi importantes qu’en Europe et les propriétaires refusant de les payer. Des compteurs d’eau et électricité enregistrés au nom du syndic, pas de compte bancaire séparé….bref, un gros bordel plutôt inquiétant ! A terme si cela n’est pas réglé, l’immeuble se transformera en maison close et vide-ordure.

J’ai donc pris un peu de temps pour sonder le marché et établir un devis comparatif auprès d’un autre syndic de la place.

Le lendemain (j’insiste….24 Heures plus tard) je recevais cette mise en demeure :

Monsieur,

Suite à la demande de certains copropriétaires de la résidence, nous sommes contrains de convoquer une assemblée générale exceptionnelle.

En effet, certains de vos voisins nous ont informé que vous étés entrain d’effectuer des démarches personnelles de recherches d’un nouveau syndic.

Il faut savoir , Monsieur, que conformément à la loi 18.00 Alinéa 5 article 19, un contrat de syndic est souscrit pour une période de deux ans renouvelable.

Il n’est résilié que pour faute grave et sur décision de l’assemblée générale.

Depuis le début de notre gestion, nous n’avons reçu aucune réclamation et aucun problème n’est resté en suspens.

Votre attitude souligne un comportement qui ne peut que nuire au bon déroulement du fonctionnement de la résidence et une volonté délibérée de saboter et de salir l’image de notre société.

Pour cette raison, l’objet de l’ordre du jour de notre réunion serait votre démission et l’élection d’un nouveau bureau qui mènera a bien la copropriété.

Salutations,

La Direction

€€€€ Syndic

(J’ai volontairement laissé les fautes et “flouter” le nom du syndic)

Il s’agit d’une manoeuvre d’intimidation, assez drôle non ? Je ne savais pas que de demander un devis comparatif pouvait “nuire au bon déroulement du fonctionnement de la résidence”.

En d’autres termes cela veut simplement dire “merci de ne pas crier si on vous la met par derrière”.

Circulez, y’a rien à voir !

Capitone - La Mutuelle des retraités français

La Mutuelle des retraités français au Maroc

Voir le siteDécouvrez Capitone

partenaire de logo-caryl-blanc

CONTACT

Nous ne sommes pas dans le coin pour le moment mais envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

©  [2007 - 2018] caryl.fr - tous droits réservés

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account