Mots-clés : 

Ce sujet a 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  CAROYAN, il y a 7 ans et 3 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #4557
     kijum 
    Participant

    Bonjour,

    je suis sur le point d’acheter un bien immobilier à Marrakech afin de l’exploiter en maison d’hôtes. Or, ce bien n’a pas encore d’agrément pour une telle exploitation. Comme je me perds un peu dans toutes les réglementations et que je ne trouve pas d’info sur ce fameux agrément je voulais savoir si l’agrément était une chose à différencier du classement (1ere ou 2eme catégorie) des maisons d’hôtes ?

    Merci pour vos retours.

  • #4558
     Bernard Balay 
    Participant

    Bonjour,
    tu parles de la même chose, à savoir la Décision de Classement qui est délivrée par la Wilaya après le passage des différentes commissions.
    Le plus simple et de faire la demande via le CRI.
    Attention, il te faudra dans le désordre :
    Le permis d’habiter, la société d’exploitation, la visite des différentes commissions (pompier, hygiène, Association Maisons d’Hôtes…Etc)
    Bon courage 😉

  • #4559
     kijum 
    Participant

    Bonjour et merci pour votre réponse très claire !

    J’en profite alors pour vous poser d’autres questions 🙂

    Outre les mesures d’hygiène et de sécurité sur lesquelles il ne faut pas transiger, savez-vous s’il y a une certaine souplesses dans les exigences demandées (http://www.amhms.info/Maisons-d-Hotes-Deuxieme-categorie_a17.html) pour un classement en 2ème catégorie ? Certains points me semblent un peu exagérés, par exemple :
    – Une cafétéria dûment équipée doit être aménagée ; dans un local indépendant, pour la préparation du petit déjeuner.
    – Un sas de séparation doit être prévu entre la cuisine et la salle de restauration de manière à ce que ni les odeurs ni le bruit émanant de la cuisine ne puisse constituer une gêne pour la clientèle.
    – Le directeur de l’établissement doit être titulaire d’un diplôme en tourisme ou avoir bénéficié d’une formation en hôtellerie ou justifié d’une expérience en matière de gestion d’unités touristique.
    etc., etc.

    Bref, je ne pense pas que beaucoup de riads traditionnels disposent d’un sas entre leur cuisine et leur salle de réception ? Mais je me trompe peut-être.
    Et pour ce qui concerne le directeur de l’établissement, n’ayant pas de diplôme en tourisme ni d’expérience significative dans ce domaine, cela veut-il dire que je devrais employer quelqu’un de ce niveau pour le déclarer “directeur de l’établissement” ?

    Merci encore pour votre aide précieuse !

  • #4560
     Bernard Balay 
    Participant

    Pas de Panique… aucun Riad classé en médina ne satisfait 100% du cahier des charges 😉

  • #4561
     CAROYAN 
    Participant

    j’ai une question, y a t-il d’autres statuts moins exigeants que le statut maison d’hôtes, comme ferme d’hôtes, auberge, gite etc…. je cherche un dérivé avec moins de contraintes? est ce que quelqu’un peut m’aider? merci d’avance

  • #4562
     CAROYAN 
    Participant

    Pour répondre a kijum, pas la peine d’avoir un diplome en hôtellerie; si vous pouvez justifier d’une expérience touchant de près ou de loin au tourisme pendant une certaine durée, ça marche également.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Capitone - La Mutuelle des retraités français

La Mutuelle des retraités français au Maroc

Voir le siteDécouvrez Capitone

partenaire de logo-caryl-blanc

CONTACT

Nous ne sommes pas dans le coin pour le moment mais envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

©  [2007 - 2018] caryl.fr - tous droits réservés

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account