#4418
 aziz 
Participant

Bonsoir,

Le Maroc, et Marrakech en particulier, séduit beaucoup d’étrangers qui souhaitent y passer leur retraite.La fiscalité Marocaine offre des avantages fiscaux sous forme d’abattement et d’exonération partielle de l’impôt sur le revenu appliqué aux pensions de retraites :

Ci-après quelques informations qui peuvent intéresser les lecteurs du furom Caryl :

Avantages accordés aux RETRAITES ETRANGERS Résidants au Maroc :

« Les contribuables ayant au Maroc leur domicile fiscal, et titulaires de pensions de retraite ou d’ayant cause de source étrangère, bénéficient d’une réduction égale à 80% de l’impôt dû au titre de leur pension et correspondant aux sommes transférées à titre définitif en dirhams non convertibles ».

Le calcul se fait sur la base du barème de l’impôt sur le revenu (IR) dont le taux marginal est actuellement de 40%.

Le calcul de l’impôt se fait après application d’un abattement de 40% sur le montant de la pension de retraite (Abattement accordé à tous les retraités au Maroc):

Après application de l’abattement de 40% et l’exonération de 80% le calcul fait ressortir un taux de l’impôt avoisinant 4% du montant total de la pension de retraite.

Pour bénéficier de cette réduction, il y a lieu de fournir les documents suivants :

1. Transfert effectués par virements bancaires :

• Une attestation de versements des pensions établie par le débirentier (caisse de retraite étrangère).

• Une attestation indiquant le ou les montants en devises reçus et leur contre valeur en dirhams portés au jour du transfert au crédit du compte en dirhams convertibles ouvert par le retraité chez un établissement financier marocain. Les opérations portées au crédit de ce compte ne peuvent concerner que les apports en devise effectués par virement bancaire à partir du pays d’origine du retraité.

• Une attestation indiquant le ou les montants en devises et leur contre-valeur en dirhams retirés à titre définitif en dirhams non convertibles du compte en dirhams convertibles pour l’usage personnel au Maroc du retraité.

2. Transferts effectués par mandats postaux:

Ces transferts sont faits à titre définitif en dirhams non convertibles en faveur des retraités qui ne sont pas titulaires de comptes bancaires au Maroc ou ne sont pas payés par les services financiers de leurs ambassades.

Ils sont expédiés en devises par les caisses de retraite étrangères et convertis en dirhams par les services postaux marocains au jour de leur réception.

Ces transferts sont à prendre en considération pour le calcul de l’atténuation sous réserve de la production des pièces suivantes :

• Une attestation de versement des pensions établie par le débirentier (caisse de retraite étrangère)

• Originaux des talons des mandats reçus lesquels comportent généralement l’expéditeur (caisse de retraite étrangère) et le destinataire qui est le retraité.

NB : Le retraité peut demander le transfert uniquement d’une partie de sa retraite. Dans ce cas, le calcul de l’impôt se fait au prorata.

Je suis à la disposition des lecteurs pour d’éventuels calculs de simulation.

Cordialement.

Aziz

Capitone - La Mutuelle des retraités français

La Mutuelle des retraités français au Maroc

Voir le siteDécouvrez Capitone

partenaire de logo-caryl-blanc

©  [2007 - 2018] caryl.fr - tous droits réservés

CONTACT

Nous ne sommes pas dans le coin pour le moment mais envoyez-nous un message et nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account